14/2/2021

36 actions rapides à mettre en place pour augmenter les taux de conversion sur votre site web !

Marketing Digital
Par 
Cabinet de Croissance CDW

Obtenir du trafic sur votre site web est très bien, mais si ce trafic ne se transforme pas, vous pouvez le considérer sans valeur. 

Ce bref article présente 36 méthodes éprouvées pour inciter les visiteurs de votre site à passer à l’action, qu'il s'agisse de remplir une fiche, de communiquer leur adresse électronique ou de faire des achats.

Il est important de comprendre que votre chiffre d'affaires est dans votre liste d’emails ! 

Aussi, plus vous augmentez les conversions sur votre site web, plus vous augmentez l’efficacité de vos capteurs d’activation de suspects et plus vous pourrez avoir les données nécessaires à la bonne mise en place de la buyer’s journey de vos leads pour les convertir en prospects, puis en clients. 

Cet article a pour objectif de vous fournir une checklist rapide et facile de mise en place pour que vous puissiez enfin convertir les visiteurs de votre site internet en leads par dizaines. 

Augmentez les conversions sur votre site web
Augmentez les conversions sur votre site web


1. Limitez vos formulaires de capture à trois champs obligatoires !

Lorsque vous demandez des informations dans un formulaire d'adhésion par courriel, sur votre site web ou sur vos landing pages, demandez le moins de détails possible. 

Par exemple : Nous avons fait le choix pour notre cabinet de vous proposer un questionnaire en plusieurs étapes pour augmenter la qualification de nos leads et utiliser un champ par page web. Pour les formulaires composés, nous avons rempli le plus de champs possibles pour réduire les efforts émis par les leads souhaitant nous contacter. De plus, lorsque nous travaillons sur nos landing pages de prospection, nous nous limitons à 3 champs maximum. 

A savoir : Si augmenter la conversion est intéressant, augmenter la qualification l’est d’autant plus. C’est pour cela que nous travaillons nos formulaires en fonction du moment défendu par ceux-ci dans la buyer’s journey.

Autrement dit, pour postuler chez nous (formulaire en bas de page “Team”) nous avons volontairement augmenté le nombre de champs à remplir pour augmenter la qualification des postulations. Aussi, sur la page contact, nous demandons beaucoup d’informations pour augmenter la barrière à l’entrée, tout comme sur notre page “audit de site web”. A contrario, il vous suffit de remplir un champ pour télécharger notre e-book. 

La conversion doit être aussi qualifiante en fonction du moment de la buyer’s journey observé !  

Avant d'aller plus loin, voici un article traitant des différences entre l'UI et l'UX design

2. Poussez vos visiteurs vers vos études de cas et garanties.

Si vous vendez un produit ou un service (à bas coûts) directement en ligne incluez un plan de remboursement sans conditions sur toutes les nouvelles ventes effectuées. Cela réduit les risques, et l'augmentation des ventes sera généralement supérieure à la compensation de tous types de retour.

Autre cas, si vous vendez un service onéreux, les études de cas sont les bienvenues pour démontrer à vos visiteurs, quels sont les besoins auxquels répond votre entreprise, comment celle-ci y répond et par-dessus tout, quels sont les résultats défendus. 

Ces études de cas vous permettront d’éduquer vos visiteurs à vos offres (selon la méthode JTBD) et de les engager vers une première prise de contact avec votre entreprise.

3. Utilisez des verbes d'action précis ! 

Lorsque vous testez différents appels à l'action sur vos pages de conversion, essayez d'utiliser un langage engageant qui stimule les visiteurs à faire quelque chose (par exemple, "commandez le vôtre", "réservez votre place").

N’oubliez-pas ! L’ordre à pour valeur d’engagement. 

Aussi, si vous ne dites pas clairement à vos visiteurs quoi faire sur vos pages, il est possible que vous les perdiez. 

Néanmoins, perdre un visiteur c’est perdre une opportunité de vendre votre offre.

4. Utilisez des témoignages.

Les témoignages réduisent les risques et fournissent des preuves sociales. Utilisez-les sur les pages d'accueil des articles ainsi que sur les landing pages utilisées après vos e-mails.

Vous devez rassurer vos visiteurs sur votre capacité à lui venir en aide. 

Attention, les témoignages ne sont pas efficaces seulement pour les conversions mais vous permettent aussi d’optimiser votre référencement.

Pensez à votre page Google My Business ! 

5. Énoncez clairement les bénéfices de votre produit et de vos services.

Il est essentiel de détailler les attributs de votre produit, mais il est bien plus vital d'informer précisément les clients potentiels sur la façon dont votre produit ou vos services les aideront à répondre à leurs besoins. 

Pensez bénéfices avant de penser aux fonctionnalités ! 

6. Soyez attentif à l'impact de vos titres ! 

Votre titre est peut-être le seul aspect crucial de vos pages web. Vos titres conditionnent les méta-title et donc le taux de clic mais permet aussi au lecteur de rentrer dans le sujet rapidement. 

Il vous faut provoquer l’effet : “Mais oui, voici ce dont j’ai besoin !“

Faites un brainstorming sur un minimum de 5 titres lors de la création de vos pages transactionnelles avant de tester 3 d’entre eux en A/B/C testing.

7. Maintenez les éléments de conversion faciles d'accès  

Les cases d'option ainsi que divers autres aspects nécessaires à l’inscription d’un nouveau contact doivent être faciles d'accès pour vos visiteurs. 

L’utilisateur ne doit pas chercher les différents CTA, cela doit lui être indiqué clairement pour qu’il n’ait qu’à remplir les informations que vous lui demandez. 

Aussi, pensez à maximiser le passage à l’action de vos visiteurs en utilisant un wording percutant basé sur les bénéfices de vos propositions.

8. Utilisez une vidéo pour maximiser l’engagement

Incluez un clip vidéo simple sur les pages web de « Touchdown » (ou encore pages transactionnelles) pour montrer qui vous êtes, quelles sont les valeurs de votre entreprise et maximiser l’engagement de vos visiteurs. 

Sachez que lors de nos tests pour nos clients sous A/B testing, nous nous sommes aperçus que le taux de conversion, sur une page optimisée avec vidéo était jusqu’à 2 fois plus important que sur une page de conversion sans vidéo. 

À savoir : s’il est vrai qu’une page avec vidéo est extrêmement convertible, attention à bien préparer vos vidéos. Une mauvaise vidéo rendra votre page de vente inefficace. 

9. Créez des pages d'atterrissage dédiées pour les publicités ou campagnes de prospection digitale.

Si vous utilisez AdWords ou un autre type de publicité payante, veillez à envoyer des visiteurs sur une page de contact dédiée (pas une page web banale !).

Cette affirmation est vraie aussi pour vos activités de prospection sur le web. 

Attention à prendre le temps d’optimiser votre parcours de l’acheteur. 

Vous devez comprendre d’où vient votre trafic, où celui-ci est envoyé et par conséquent, analyser votre journée de l’acheteur pour créer les bonnes pages. 

Les pages qui convertissent ! 

10. Répondez aux questions de votre audience. 

Tout comme les témoignages, les preuves sociales permettent de réduire les risques et d'augmenter les conversions.

Aussi, un community manager est intéressant pour répondre aux commentaires lors de vos publications sur les réseaux sociaux et montrer le sérieux de votre offre. 

De plus, il est intéressant de former vos commerciaux aux e-mails lors d’un cold emailing pour qu’ils puissent forcer le passage à l’action de vos suspects ciblés. 

Attention : automatiser vos processus de vente ne supprime pas tous vos efforts commerciaux. Pensez à suivre vos actions. 

11. Insérez vos appels à l’action aussi souvent que possible. 

Laissez vos visiteurs comprendre précisément ce que vous souhaitez qu'ils fassent ensuite, qu'il s'agisse de cliquer sur un bouton, de passer en revue un article ou de soumettre une inscription, ne tarissez pas sur les CTA.

N’ayez pas peur d’ajouter de nombreux CTA. 

Vous devez pousser votre visiteur à l’action, et croyez-nous, un simple bouton ne suffira pas ! 

12. Suggérez des contenus pertinents pour éduquer vos suspects.

Incluez des liens vers des documents ou des articles pertinents afin de maintenir l'intérêt des visiteurs. 

Pensez à les faire monter en compétence et offrir toujours plus de contenus leur permettant d’avoir une conscience parfaite de ce que peut leur apporter votre entreprise. 

Nous avons d’ailleurs écrit un article sur le sujet du « Learning To Buy : Une nouvelle méthode de vente. »

13.Créez un effet de pression !

Pour la vente de produits : Si vous avez un article important, indiquez le nombre d'articles qui continuent à être fournis avec vos résumés d'articles (par exemple : "Commandez maintenant ... il ne reste que 3 articles en stock").

Pour la vente de services : Si vous avez un service régulièrement vendu ou que vous êtes en lancement. Il est intéressant d’ajouter un compteur ou un nombre précis d’offres défendues. Rapidement vos visiteurs s’inscriront pour faire parti des rares chanceux bénéficiants de vos services. 

Pour notre Cabinet de Croissance CDW, nous avons utilisé cette technique pour nos accompagnements globaux car nous n’avons pas la possibilité d’en vendre plus qu’annoncé et pour pousser nos suspects à s’enregistrer rapidement par le test. 

Les résultats sont très positifs. 

14. Arrêtez d’en faire trop ! 

De nombreux consommateurs sont trop avisés pour succomber à la rédaction de textes à sensation. 

Mettez fin au battage publicitaire ou marketing à sensation et concentrez-vous plutôt sur la rédaction de textes clairs et convaincants qui aident les visiteurs à faire leur choix.

15. Etudiez des variantes de votre bouton CTA.

Votre bouton "Je télécharge" ou "J’achète" peut avoir un effet très différent selon l'endroit où il est placé, sa teinte et sa taille. Examinez de nombreuses variantes pour voir lesquelles fonctionnent le mieux.

D’ailleurs, d’après notre expérience, le bouton est l’ultime variable à étudier. 

Si votre proposition de valeur est claire et précise, les utilisateurs cliqueront peu importe la couleur de votre bouton. 

Il s’agit de la dernière chose à penser ! 

Ne misez pas tout là-dessus… 

16. Soyez précis !

Donnez aux visiteurs absolument tout ce qu'ils doivent comprendre sur votre produit ou concernant vos services : Quels sont ses attributs et ses avantages ? Comment menez-vous à bien vos missions ? Quelles sont les résultats obtensibles ? Qui en tirera le plus grand profit ? Comment sera-t-il fourni ?

Toutes ces questions sont nécessaires et essentielles pour permettre à vos visiteurs de comprendre le “pourquoi” de leur passage à l’action sur votre site web. 

Attention tout de même à ne pas survendre ! Vous ne devez en aucun cas décevoir vos visiteurs. 

17. Détaillez au maximum et utilisez les effets de cumul ! 

Très intéressant pour vos visiteurs, pensez à ajouter de nombreux bénéfices à vos appels à l’action.

Par exemple, si vous utilisez un e-book pour faire la promotion de vos services, nous vous invitons à détailler le contenu au maximum.

Faîtes une liste des bénéfices proposés pour que vos visiteurs ressentent l’effet de “l’offre irrésistible". 

18. Créez une page de contact simple. 

Lors de l'élaboration d'une page de contact, éliminez tout ce qui pourrait potentiellement détourner vos visiteurs, comme une barre de navigation en plein milieu de la page ou divers autres CTA. Votre page de contact doit être entièrement consacrée à la conversion de vos visiteurs.

19. Ajoutez le plus régulièrement possible, un opt-in ! 

Attention au RGPD qui peut avoir une influence considérable sur le traitement de votre liste d’e-mails. 

Les sanctions de la CNIL sont sévères, autant les éviter. 

Pour ce faire, pensez à ajouter une case à cocher (le plus souvent possible) sous vos formulaires de capture.

Exemple : “J’accepte de recevoir des communications par e-mails traitant des offres et produits de (entreprise X)” . 

20. Faites plaisir à vos visiteurs.

Utilisez un langage et une narration en lien direct avec votre branding (histoire de marque) pour que vos visiteurs soient enthousiastes et prêts à essayer vos produits et services. 

Proposez un univers en adéquation avec votre persona pour qu’il prenne plaisir à parcourir vos pages web et se reconnaissent dans les propositions que vous lui faites. 

21. Gardez les zones de saisie facultatives.

Si vous devez demander de nombreux champs de détails, conservez autant de champs optionnels que possible afin d'augmenter la probabilité que les visiteurs du site terminent votre formulaire. 

Un champ obligatoire est une contrainte à la conversion ! 

Attention néanmoins à prendre en compte votre journée de l’acheteur pour savoir si votre formulaire est un formulaire de conversion simple ou de qualification vers conversion. 

22. Une page web, une valeur, un objectif !

Peu importe d’où viennent vos visiteurs, assurez-vous que le texte de votre page soit cohérent avec celui de votre appel à l’action. 

Ne multipliez pas les CTA sur une même page mais proposez toujours, un seul CTA par page et par service. 

Trop de CTA… Pour trop de services (même s’ils se ressemblent)... rendent caduc votre page de conversion. 

Encore une fois, les chemins de vos visiteurs doivent être identifiés clairement et vous devez parfaitement y répondre. 

23. Proposez différentes possibilités de règlement sur une page transactionnelle.

Croyez-le ou non, tout le monde ne souhaite pas utiliser Paypal. Pensez à proposer un éventail de méthodes de règlement pour satisfaire les préférences de tous vos clients potentiels.

A ce sujet, pensez aussi à inclure plusieurs formules de paiement ! 

Certaines de nos formations en ligne seront vendues en paiement en plusieurs fois.  

24. Incluez les commentaires des clients.

Il ne fait aucun doute que les évaluations des clients sont exceptionnellement influentes pour aider les gens à prendre des décisions d'achat. En fait, selon une étude réalisée par Zendesk, 88 % des personnes interrogées ont déclaré que leurs décisions d'achat étaient influencées par des témoignages clients. 

25. Testez différents mélanges de couleurs sur vos pages web de destination sans sortir de votre branding. 

Différentes nuances peuvent avoir des significations différentes pour différentes personnes (par exemple, le bleu clair peut être apaisant, tandis que le rouge peut stimuler des sensations de tension et même de colère). Évaluez différentes palettes pour voir lesquelles vous offrent les meilleurs résultats. 

26. Utilisez des images de haute qualité.

L'utilisation de photos de stock communes et laides peut envoyer le mauvais message concernant votre marque. 

Utilisez des photos de qualité professionnelle lorsque c'est possible.

Celles-ci se doivent de traduire une identité de marque forte et marquante pour rester dans l’esprit de vos visiteurs. 

27. Utilisez des commutateurs CTA au lieu de liens.

Les boutons sont beaucoup plus apparents et plus faciles à cliquer, en particulier lorsqu'ils sont observés sur les smartphones. 

Nous vous invitons à les insérer aussi dans vos articles. 

Une petite manœuvre technique vous sera nécessaire mais vous attirerez plus facilement l'œil du visiteur et donc les clics ! 

28. Utilisez vous un outil de conversation ou chatbot ? 

Proposez une conversation en direct pour aider à répondre aux demandes de renseignements et à dissiper les inquiétudes des clients potentiels.

Pour ce faire, nous avons testé tidio (très bonne version gratuite) et video ask (très engageant). 

Nos résultats seront publiés dans un prochain article. 

29. Utiliser des éléments graphiques d'orientation.

Relancez l'intérêt de vos visiteurs en les guidant vers les informations importantes disponibles sur votre page web en utilisant des flèches ou divers autres indices visuels. Veillez simplement à “avoir du style” - les flèches rouges grossières ne fonctionnent généralement pas comme elles le feraient auparavant !

30. Essayez un format à colonne unique.

Une expérience a montré une augmentation de 40% des conversions lorsque l'on passe d'un format à deux colonnes à un format de choix unique.

31. Humanisez votre marque au maximum !

N'hésitez pas à inclure une photo individuelle dans votre barre latérale ou à proximité de vos CTA. Cela peut minimiser le sentiment de danger en montrant qu'il y a une personne authentique derrière la marque.

32. Ne faîtes pas trop de promotion… 

Les offres exceptionnelles c’est bien mais ça ne fonctionne qu’un temps.

D’après nos expériences, tenir des promotions fixes dans le temps et sans dépassement (ce n’est pas tous les jours le dernier jour de la promotion) permet d’augmenter drastiquement vos recettes lorsque vous ouvrez les soldes. 

33. Essayez différentes longueurs de contenu sur vos landing pages

En fonction de votre niche, de votre article et du marché que vous visez, la longueur des pages doit varier pour vous permettre efficacité et haut rendement de conversion. 

Aussi, assurez-vous de tester différentes tailles et différents styles pour comprendre ce qui fonctionne le mieux avec votre public cible. 

Parfois, 3 phrases sur une page suffisent ! 

34. Utilisez des images de personnes heureuses et souriantes sur votre site.

On pense souvent que ce genre d'images jouent sur les taux de conversion. 

Après nos tests, nous pouvons vous assurez que les images influencent les clics et les interactions avec vos contenus. 

Attention, derrière l’émotion de la joie, la peur est l’émotion la plus puissante. A vous d’en faire bon usage lorsque vous créez votre page de conversion sur votre site web. 

35. Proposez une FAQ ! 

Donnez à vos consommateurs la confiance nécessaire pour acheter chez vous en leur fournissant une FAQ solide permettant de lever leurs interrogations et ainsi, augmenter leur passage à l’action. 

36. Proposez des promotions en fin de buyer’s journey !

Si faire trop souvent des promotions sur la même audience entraîne des baisses colossales des taux de clic.. retargeter l’utilisateur au bon moment, avec le bon produit ou service, vous permettra d’augmenter vos ventes. 

Il s’agit d’une étape finale à mettre en place à la fin de la buyer’s journey ! 

Les points à retenir :

Votre appel à l'action (CTA) est un élément essentiel de la conversion. Votre CTA peut être de télécharger une offre, de partager un message sur les médias sociaux ou de vous inscrire à une newsletter à forte valeur ajouté.

Quoi qu'il en soit, vous devez inclure des appels à l'action sur votre site web et vos pages d'accueil. Généralement, cela signifie qu'ils sont clairs et facilement accessibles.

En règle générale, chaque page de renvoi ne comporte qu'un seul appel à l'action, mais pouvant être incorporé plusieurs fois sur une même page. Par exemple, cet article de blog contient trois ECC qui mènent à une offre. Une en bas de la page, une dans le texte de l'introduction et une qui apparaît après avoir fait défiler la page.

Il est important de noter que vous pouvez accéder au CTA où que vous soyez sur la page.

Les derniers conseils de la rédaction : Gardez à l'esprit que la clé d'un site extrêmement convertissant est de tester, d'analyser, de tester de nouveau et d’analyser de nouveau. Ce qui aide un site web, un marché cible ou une niche particulière peut ne pas profiter à un autre, ce qui rend difficile l'utilisation d'une approche unique pour obtenir des conversions optimales. Déterminez ce qui fonctionne pour votre entreprise par le test puis améliorez constamment vos tests.

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, nous vous invitons à nous contacter via notre page “contact”. 

Vous souhaitez en savoir plus concernant
notre accompagnement Comarketial ? 


Nous accompagnons 10 entreprises par an afin
de créer leur machine à vendre personnalisée,
Et si c'était à votre tour...

Êtes-vous éligible ?