11/11/2020

3 phases et 6 outils pour vos maîtriser parfaitement l'art du cold emailing et augmenter l'efficience de votre prospection digitale !

Développement Commercial
Par 
Cabinet de Croissance CDW

Pour commencer cet article, pensez que nous identifions le cold emailing comme une action commerciale visant à contacter des centaines de prospects par semaines présents dans votre cible commerciale grâce à l'email à froid. Il ne s'agit pas d'une opération d'emailing marketing qui par opposée, définit le fait de créer des actions de leads nurturing amenant l'achat de votre solution sur une base de prospects chauds.

Ainsi le cold emailing, comme son nom l'indique, est une action d'emailing à froid. Son objectif n'est pas de vendre mais de créer une première prise de contact et/ou interaction avec les décideurs cibles. Il doit vous permettre de  basculer rapidement vers un appel de découverte pour ensuite, enclencher votre processus de conversion de Lead à client.

(Se référer à La méthode SPANCO)

Pour ceux et celles qui ne viendraient pas d'un milieu proche de la vente/marketing pour réaliser un bon cold-emailing il y a plusieurs aspects à prendre en compte pour calculer les résultats et/ou en améliorer les retombés.

L'objectif d'un cold emailing est de générer des leads ! Que vos équipes commerciales et marketing (donc comarketiales) doivent transformer en prospects, puis en clients récidivistes.

La technologie est  l'un des leviers de performance de vos cold email... Car envoyer des e-mails, tous les commerciaux en sont capables ! Néanmoins, comment faire en sorte de tomber dans les bonnes boites de messagerie ? Comment créer des relances qui créent des réponses ? Comment automatiser le systèmes et où nourrir vos bases de données ?

Voici les 4 variables à prendre en compte avant vos opérations :

  • Délivrabilité,
  • Ouvertures,
  • Clics,
  • Conversions vers objectifs.

Dont plusieurs paramètres à prendre en compte pour augmenter ses variables. Car, il faut comprendre que plusieurs paramètres influences ces variables, qui influencent eux-même vos résultats !

#1 Créer un ciblage précis avant de lancer votre cold emailing

Pour créer un ciblage... (et ne pas se retrouver sans adresses mails qui sont nécessaires à la mise en place d'un cold emailing) Il existe plusieurs possibilités :

Possibilité 1 : Utiliser des fichiers de leads préfabriqués

Il existe des plateformes qui vous vendent des bases de données pour que vous puissiez mettre en place un ciblage cohérent en fonction du post des décideurs cibles. Généralement ce sont des bases vendues à plusieurs entreprises...

Vous êtes donc, soit facturé directement en fonction du nombre d'adresses emails que vous choisissez d'utiliser pour votre cold emailing. Soit facturé en fonction des e-mails envoyés directement de la plateforme (donc la possibilité de récupérer leurs données pour gonfler un second cold CRM).

Quels sont les gros désavantages de l'utilisation de ces plateformes ?

  • Les bases de données sont parfois désuètes. Ces bases sont trop souvent soumissent aux cold emailing. trop d'entreprises les utilises. Vous shootez les mêmes leads que vos concurrents.
  • Les bases de données sont fausses. Ces bases sont trop peu souvent remisent à jour. Ainsi, si vous schootez avec votre propre DNS, vous perdez votre délivrabilité et pouvez rapidement vous faire bannir votre adresse e-mail d'entreprise... (surtout si toute l'équipe commerciale est dans cette démarche)
  • Le shoot via le DNS de la plateforme permet des shoots de milliers d'emails mais tue la délivrabilité en dessous des 10% d'ouvertures. Ainsi, vous protégez vos envoies mais vous envoyez grâce à plusieurs serveurs qui envoient eux aussi des millions de mails à la journée... Seulement 15% des adresses visées sont touchées.
  • Trop compliqué pour vos commerciaux qui perdent énormément de temps à dompter la machine.

Possibilité 2 : Utiliser LinkedIn et LinkedIn Sales-Navigator pour faire son ciblage !

Comment lancer un Cold-emailing ?

Certainement la meilleure des choses selon nos équipes !

Je prends le parti de valider totalement ce fait.

Il est certain qu'il n'y a rien de plus performant que LinkedIn pour obtenir une base de données et des renseignements de qualité.

Grâce à LinkedIn, il est possible d'avoir accès à des milliers, voir des millions de contacts professionnels et décideurs dans le monde entier. Vous pouvez rapidement en enrichir les fichiers et remplir des fichiers de prospection qualifiés.

Comment faire ?

S'offrent à vous donc plusieurs options !

  • Vous pouvez accéder aux coordonnés des professionnels qui font partis de votre premier cercle de relation,
  • LinkedIn prévoit une exportation des contacts de premier niveau pour enrichir votre CRM,
  • LinkedIn prévoit aussi une protection RGPD pour l'utilisation de la donnée sur la plateforme,
  • Vous pouvez dépasser votre premier cercle de relation en utilisant des logiciels de scraping.

Attention néanmoins au RGPD !

Il faut bien penser à prévoir la possibilité de désinscription rapide par clic sur un lien puis, dans vos étapes de conversion, il est toujours préférable de proposer un double opt'in pour une validation par le contact.

Par exemple, lors du téléchargement de notre ebook, nous vous demandons si vous souhaitez valider le fait de recevoir nos emails. Nous vous le demandons lorsque vous remplissez le formulaire, puis, dans un premier email avec un lien de validation. C'est ce que l'on appel "double opt'in".

Possibilité 3 : Utiliser directement les adresses de contact sur les sites WEB ou les annonces

Cette technique est très intéressante si vos services se concentrent autour des domaines du WEB.

Il est facile de pouvoir envoyer un email dans lequel vous insérez une vidéo démontrant un problème visible directement sur le site WEB de l'entreprise prospectée.

Il existe beaucoup d'applications de ce genre, la seule limite est votre imagination.

Nous vous invitons à observer cette méthode si vous ne trouvez pas les décideurs de certaines entreprises sur LinkedIn.

Il est possible d'utiliser Facebook et Instagram !

Mais pensez à prendre le temps de cibler votre cold emailing en dépend !

#2 Les outils de scraping* (*récupérer des données sur le WEB) conseillés ?

Après avoir pris le temps de faire votre ciblage, ne perdez pas de temps à copier/coller les différentes adresses vers votre fichier, une par une...

Il existe des logiciels qui vous permettent d'automatiser cette tâche.

Plus besoin de perdre votre temps à chercher des données ou encore payer des plateformes en ligne. Grâce à ces plateformes vous faites tombées vos coûts d'acquisition !

Je vous les ai classé en fonction des prix, du plus petit au plus gros !

1. Linkedin Helper et DUX-SOUP !

Personnellement, je ne vais pas m'éterniser sur ces deux petites API que nous n'utilisons plus depuis un moment.

Les prix sont très bas et honnêtement, c'est super pour commencer mais on est très vite limité.

Ces API vous permettent de voir les emails seulement des personnes connectées avec vous.

Ce sont donc des petites automatisations qui vous permettent généralement de classer vos contacts LinkedIn en fonction des titres de profil.

Très honnêtement, je vous invite à exporter vos contacts avec linkedIn.com et les trier directement dans un Google SHEET.

D'autant que ces API prennent un temps de folie à réaliser les actions.

Voici l'article de LinkedIn pour exporter vos contacts : LIRE ICI.

Sur un budget entre 20$ et 50$ annuel.

2. Phantombuster : Rapidité et efficience pour un prix raisonnable

Très honnêtement de loin le fournisseur d'API les plus complètes sur le marché.

Voici un lien : cliquer ici

Alors, Phantombuster c'est génial mais la barrière est le code.

Ou du moins, les extractions se font sous un format de console.

Il est donc facile de se perdre dans la création des automatisations MAIS qui dit facile de se perdre dans les intégrations, dit aussi des milliers de possibilités.

Je vous conseilles donc de prendre le temps d'essayer les 14 jours gratuitement et voir si vous êtes satisfait.

Attention : Phantombuster c'est toutes les API pour tous les réseaux-sociaux. Donc si vous avez la passion du Hack, vous n'allez pas être déçu.

Maintenant, c'est à vous de jouer !

Je  vous conseille néanmoins de ne pas perdre trop de temps si vous ne comprenez pas tout et seulement vous former aux API que vous pensez les plus intéressantes pour votre entreprise et vos commerciaux.

Pour une extraction de 100 adresses emails, il faut compter en moyenne 10 minutes.

Néanmoins, pensez à bien faire refroidir la machine pour éviter de vous faire surprendre par LinkedIn et blacklist.

3. Le plus facile mais très couteux, le fameux Kasp'r !

Voici le lien : Cliquer ici.

Personnellement je suis actuellement sur la formule ULTIMATE et voici  ce que j'en pense :

  • Interface vraiment pas sympathique,
  • Très/trop cher pour les extractions mais extractions de qualité,
  • Intégration aux CRM sympa mais pas très utile sauf après qualification des leads ou en passant par un logiciel type dropcontact.com,
  • Rapidité excellente.

Très honnêtement si vous êtes un adepte des cold emailing et avez une belle équipe commerciale, partez dans cette direction !

Néanmoins, pour les solo-entrepreneurs ou plus petites structures, je vous conseille de passer sur les formules de Phantombuster beaucoup plus que les formules de Kasp'r moins élevées qui ne sont vraiment pas terribles comparé à la pro.

Une excellente alternative à Kasp'r, skrapp !

Voici le lien

Beaucoup moins couteux que Kasper, il est un peu moins efficient surtout dans la fiabilité des adresses e-mails mais fonctionne très bien pour débuter.

Je vous mets juste ici le pricing pour que vous puissiez faire votre choix aussi en fonction de cette variable.

Nous utilisons la 2ème formule qui nous permet de rapidement pouvoir remplir nos CSV pour pouvoir ensuite les insérer dans notre CRM de prospection.

Attention à bien dissocier votre CRM de prospection et celui de base qui vous permet d'assurer la relation clients engagés.

Vous pouvez exporter soit une adresse e-mail via le profil, ou de lancer des automatisations sur plusieurs pages LinkedIn ou directement dans "sales navigator".

Nous vous conseillons de prendre le temps de vérifier les adresses e-mails avant de lancer vos actions.

#3 Après le ciblage et l'extraction il est temps de commencer votre cold-emailing !

Je vous propose dans ce paragraphe plusieurs outils que j'utilise ou utilisais constamment.

J'ai vu les évolutions et pu évaluer la pertinence en fonction des types d'entreprises.

Cependant sachez que peu importe la plateforme que vous utilisez, il faut shooter des petites bases de données pour éviter de massacrer la délivrabilité de votre DNS.

"YAMM" : YET ANOTHER MAIL MERGE

Voici le lien de l'API : Cliquer ici !

Vraiment une super API et vraiment pas cher ! Seulement 20 € par ans et adresses... c'est démentiel.

Utilisez directement un Google Sheet, puis une adresse email poubelle puis lancez l'application !

Résultats :

  • Pas cher, et facilement utilisable.
  • Une très bonne délivrabilité,
  • Une API qui comprends les utilisateurs,
  • Super pour commencer.

Je vous conseille de l'utiliser surtout si vous êtes débutant dans le domaine.

Seul petit problème ? Difficile de faire partir des scénarios, mais pas impossible !

Lemlist ou ce qui m'a fait booster mes campagnes emails !

Voici le lien : Cliquer ici

Franchement de loin le logiciel que je préfère utiliser comme outils de cold-emailing.

Il est facile d'utilisation, les emails sont vraiment propres en boite de réception, il est efficace car shoot du DNS de votre entreprise et les ouvertures sont folles.

Généralement il est facile d'atteindre les 70% sans être un dieu du cold-emailing.

De plus, même pour les opérations de mailing de relance, il y a de fantastiques intégrations à faire.

Voici les prix :

Les plateformes de Newsletter : Mailjet, Mailchimp, Sendingblue... etc

Je ne suis pas un grand fanatique de ces plateformes malgré le fait qu'elles soient très pratiques.

Attention à bien paramétrer vos DNS et opérations pour ne pas faire tomber votre délivrabilité.

Utilisez ses plateformes seulement avec des prospects chauds pour avoir des résultats.

Donc à ne pas utiliser en cold-emailing ! (je le déconseille)

Lancez votre cold emailing ?

J'aurais adoré avoir ce type d'informations avant de me lancer.

Je vous laisse commenter cet article et me faire part de vos remarques concernant de possibles tutoriels à propos de certains logiciels qui vous intéressent plus que d'autres.

Je vous souhaite une belle journée,

Abonnez-vous !

Vous souhaitez en savoir plus concernant
notre accompagnement Comarketial ? 


Nous accompagnons 10 entreprises par an afin
de créer leur machine à vendre personnalisée,
Et si c'était à votre tour...

Êtes-vous éligible ?